01/13/2019

Le Grand Prix national du paysage remis au projet de reconquête des quais rive gauche de Rouen


 

Brune Poirson, secrétaire d’État, auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, a remis le Grand Prix national du paysage à la ville de Rouen, à la Métropole Rouen Normandie, à l’atelier d’urbanisme et de paysage In Situ et à l’atelier Jacqueline Osty et associés, récompensés pour la réalisation d’un projet réussi de reconquête, sur près de 3 kilomètres, d’anciens sites industriels situés en bord de Seine au cœur même de la ville de Rouen. 

La qualité de la collaboration entre l’échelle communale et intercommunale, ainsi que la solidité et la continuité du portage politique sur le temps long, ont constitué des atouts forts de la transformation urbaine opérée sur ce site de la ville de Rouen. La finesse des aménagements conçus par les maîtres d’œuvre, ainsi que l’attention qu’ils ont portée à l’identité des lieux, aux usages et au vivant sont quant à eux particulièrement remarquables. Brune Poirson a ainsi souligné l’exemplarité de cet aménagement et a fait savoir qu’elle voulait "saluer ce projet ambitieux qui a transformé en profondeur le paysage urbain de la ville de Rouen. Désormais, les quais rive gauche offrent de nouveaux espaces de détente pour les habitants et de reconquête pour la nature qui sont autant de refuges pour des espèces animales et végétales. Grâce à ce projet, la France sera bien représentée lors de la prochaine session du Prix du paysage du Conseil de l’Europe en 2019."

Le Grand Prix national du paysage, dont le jury a été présidé cette année par le paysagiste concepteur Henri Bava, a pour objectif de promouvoir la pertinence de l’approche paysagère dans le processus de transformation des territoires.

Hors-série n° 65 de la revue Urbanisme consacré au Grand Prix national du paysage 2018. 
Métropole Rouen Normandie – Ville de Rouen

 

  201805_rouen_promenadefluviale.jpg