03/23/2019

Approvisionnement en eau potable : Entre défis et solutions concrètes


L'approvisionnement en eau est encore un problème majeur dans la Grande Île puisque moins de la moitié des Malgaches ont accès à l'eau potable. Le ministère de l'Eau entend atteindre un taux de couverture de 70 % d’ici à 2023 et 100 % d'ici à 2030. 

Des solutions à court terme seront mises en œuvre pour la résolution de la distribution d'eau potable dans les zones environnantes de la capitale malgache, entre autres, à Ambohimangakely et Ambohimahitsy. Le ministère entend mettre en place des stations de forage dans les zones concernées. "Les mises en place des stations de forage vont voir le jour dans les semaines à venir. Avec une production de 100 m3 par heure, les stations devraient résoudre les problèmes de distribution en eau de la capitale" selon les explications de Vonjy Andriamanga, ministre de tutelle lors de l'ouverture officielle de la Semaine de l'eau. Le ministre a par ailleurs précisé que des solutions à long terme ont été pensées et devraient être mises en œuvre pour péréniser les efforts entrepris, notamment par l'implantation de nouvelles stations de production. Dans son discours d'ouverture, le ministre Vonjy Andriamanga a également fait savoir que Madagascar ne se résume pas uniquement à Antananarivo et que les objectifs à l’horizon 2023 et 2030 concernent également les régions Atsimo Andrefana et Androy. Toutefois, il reste à mettre en place un cadre juridique et législatif clair pour le secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (EAH).

José Belalahy, Midi Madagasikara (Antananarivo) – AllAfrica